Taurus

un élégant vélo artisanal italien

Nous ne vendons pas toute la gamme des vélos Taurus et avons préféré se concentrer sur quelques modèles, dont nous pouvons garantir le service après-vente et le remplacement d’éventuelles pièces. Et nous veillons à ce que les composants soient, dans la mesure du possible, fabriqués par des usines garantissant notamment les droits syndicaux.

Taurus : une production locale

Cadres. Les cadres sont fabriqués sur mesure par un artisan du nord de l’Italie. Nous avons ainsi pu demander le façonnage sur mesure d’une patte de dérailleur renforcée.

Autres pièces détachées. La plupart des pièces détachées sont généralement fabriquées en Italie, à l’exception de la dynamo française, du porte-bagage suisse, de la sonnette hollandaise et de la chaîne portugaise. Et Taurus réfléchit à fabriquer soi-même les pédaliers. Seules dérogations au « Made in Europe » : les pneus Schwalbe, le dérailleur et l’axe de pédalier Shimano.

L’exemple des roues. Les roues sont 100% italiennes, du moyeu Miche à la jante Beretta, en passant par les rayons Alpina.
Lien sur le site Taurus

Les modèles Taurus spécialement conçus pour nous (disponibles dans tout nos ateliers)

Le modèle de ville standard

Il s’agit certainement du vélo le plus vendu à Genève. Tout à fait adapté à la ville et d’un confort difficilement égalé, il se décline en plusieurs couleurs (noir, bleu royal et vert anglais sur demande), plusieurs tailles (47-53-57 cm pour les vélos dame, 56-60 cm pour les vélos homme). Le vélo est doté de tout l’équipement urbain : guidon confortable, lumières, pare-chaîne, pare-boues et porte-bagage. Le prix de vente est maintenant de 640 frs et non plus de 590 frs. Car le nouveau vélo Taurus est monté avec de nouveaux composants de meilleure qualité : axes pédaliers et cuvettes Shimano, chaîne Sram PC 850, pneus et chambres à air Schwalbe, fond de jante plus résistant, cadre de meilleure qualité (fourche et patte de dérailleurs renforcés), système de contrôle qualité coordonné entre Péclôt 13 et Taurus.

Le modèle Taurus standard vendu dans nos ateliers a été spécialement conçu pour nous, sur la base du modèle « Marino / Marinella ».

Prix : 640 frs.

Le modèle de ville standard peut être équipé de meilleurs composants : moyeu avant équipé de dynamo, moyeu arrière à 8 vitesses dans le moyeu, selles cuir Brooks, poignées cuir Brooks.

Prix : sur demande.

Le modèle sportif

Ensemble avec Taurus, nous développons actuellement un modèle plus léger, à l’allure sportif, équipé de composant supérieures, notre petit « Vito »

prix envisagé : 880 frs

en gestation

Le modèle électrique (à découvrir à l’atelier de la Jonction)

Finalement, nous nous mettons aussi au vélo à assistance électrique. Il s’agit d’un modèle tout modeste, basé sur notre vélo de ville standard, limité à 25 km/h, mais léger et extrêmement maniable. Un modèle qui ne nécessite aucune recharge et aucun démontage ! Tout cela ne pèse que 3.2 kilos, ne comporte aucun câble disgracieux et tient à l’intérieur du moyeu arrière, moyeu de 18 cm de diamètre et de 12 cm de large. Et le moteur est fabriqué tout près d’ici, à Milan. Comment est-ce possible ?

Le Bike+ est une invention de l’école polytechnique de Milan. Le moteur d’une puissance de 250W fonctionne avec une batterie de 160Wh – 5.3Ah/30V. Grâce à un générateur, la batterie récupère l’énergie et se recharge automatiquement à la descente ou lors du freinage, ou même à plat, de manière plus ou moins perceptible. Un algorithme très avancé interroge en permanence les conditions de roulage. Le Bike+ est adapté à la ville.

Le réglage des paramètres se fait via un smartphone android et IOS (connection Bluetooth), permettent également de vérifier notamment l’état de charge et de verrouiller le moteur. Il n’y a donc pas d’écran sur le guidon. En cas de besoin, il est néanmoins toujours possible de recharger la batterie sur le secteur.

Plus d’info sur le Bike+ : www.zehus.it

Prix : 1990 frs

 Par la même, il nous est possible de transformer votre ancien vélo de ville « Taurus » en modèle électrique.

Prix roue et montage: 1550 frs (Délai à prévoir : 3-4 semaines) 

Modèles de la collection Taurus (disponibles à l’atelier de la Jonction)

« Contropedale », bicolore, le modèle élégant

Pour les amateurs de bel objet : un cadre soigné, bicolore, mono-vitesse, rétropédalage.

Prix : 920 frs.

Vélo aux composant très soignés, à l’élégante allure d’un vélo du début du 20ème siècle, pour des amateurs d’une petite reine fort inusuel.

Selle et poignées en cuir « Brooks », plateau « Sturmey Archer » avec son pare chaîne spécialement dessiné par « Taurus, trois vitesses dans le moyeu.

En accord avec Taurus, le modèle exposé chez nous a été légèrement modifié par nos soins et équipé de freins tambours « Sturmey Archer », en optimisant son freinage adapté aux collines genevoises, tout en gardant un aspect visuel très cohérent.

Prix : 1160 frs.

Le vélo Taurus est toujours écologique, mais toutefois un peu moins qu’avant

Au passage de l’an 2’000, nous avions réussi à faire monter un vélo 100% européen. Ce qui était véritable exploit. Mais les choses ont (malheureusement) un peu changé.

Pneus. Nous avions fait importer par Taurus les derniers pneus vélos fabriqués en Europe (Mitas-Rubena). Pourtant des problèmes de durabilité nous ont finalement fait préférer les Schwalbe, conçus en Indonésie, à côté des plantations d’hévéa.

Vitesses. Les premiers Taurus étaient montés avec les moyeux anglais Sturmey-Archer. Mais l’usine anglaise a fermé depuis longtemps. Nous nous étions alors rabattus vers les moyeux allemands Sachs. Toutefois, l’usine allemande allait elle aussi fermer peu après. Et, fort de sa situation quasi-monopolistique, le dérailleur Shimano a pris la relève. Pas le choix !

Transport. Durant 15 ans, nous avons acheminé ces vélos par train. Suite à de nombreuses complications en matière de passage de douane, nous avons malheureusement dû nous résoudre en 2018 à revenir au transport par route. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé !

Toutefois, le vélo reste à 80% européen, et même un peu suisse (porte-bagage et pied-béquille).